Aujourd’hui, je voulais partir tôt, mais à la fin, une chose en entraînant une autre, il était déjà 8 heures du matin quand je quittais l’hôtel et j’ai pris la voiture de location en Autriche en direction des chutes de Krimml et la route Grossglockner.

Je suis passés par le col de Gerlos pour environ 7,5€. C’est à partir d’ici que vous pourrez payer un supplément pour apprécier les vues impressionnantes donc ça en vaut la peine.

Il a fallu environ une heure et demie pour arriver et la première chose qui attire mon attention est le nombre de personnes présentes sur le parking et dans les environs.

J’ai décidé de n’aller que dans la zone où les chutes d’eau de Krimml se jettent parce que le temps est compté et que faire le tour complet prendrait trop de temps.

Vous devez payer 2 euros par personne et aux guichets, vous pouvez déjà entendre le bruit des cascades. Impressionnant. Au fur et à mesure que je m’approche, je commence à sentir les gouttes tomber sur moi et soudain : les voilà, les chutes de Krimml.

cascade-krimml-autriche

Je prends beaucoup de photos, mais avec le nombre de personnes présentes, il est impossible de se détendre avec le paysage. Malgré tout, j’essaie de trouver un point de vue plus isolé mais c’est sans espoir, de plus en plus de gens nous rattrapent.

Prochaine étape, le village de Lienz

Après cette première visite, je quitte les cascades pour Lienz, mon prochain arrêt pour le déjeuner. Il faut 1 heure et demie pour arriver et je m’installe directement dans un restaurant italien pour manger.

J’aurais bien voulu passer plus de temps à visiter le village mais vu l’heure, j’ai décidé de prendre la route de Grossglockner, qui est le point culminant de ce road trip en Autriche et que j’attends le plus aujourd’hui.

paysage-road-trip-autriche

Il faut environ 1 heure pour arriver à Heilengenblut (le village où la route commence) et les premiers paysages typiques se montre enfin, prémices de ce qui nous attend bien après…

Des routes serpentant entre montagnes enneigées et vallées, spectaculaires.En écrivant ceci, je me rends compte qu’on ne peut pas le décrire avec des mots, il faut le voir.

Cela prend 4 heures sur la route Grossglockner, en s’arrêtant à chaque point que j’avais noté auparavant et qui sont tous ceux indiqués dans la brochure qui nous a été remise au péage (Le tarif est de 28€, mais cela varie en fonction de l’heure et du type de véhicule).

sommet-grossglockner

Arrivé devant le Grossglockner, je me suis laissé tenté par funiculaire jusqu’au glacier.

Toujours proccupé par le temps, je me suis renseigné au guichet les heures du dernier passage du funiculaire (Les billets sont à 18 euros).

Lorsque j’ai posé la question, on m’a indiqué que le dernier passage était à 16 h 30 et qu’il est 16 h, de sorte que nous n’avons pas trop de temps.

Et la surprise suivante a été qu’une fois en bas, il y a un tronçon spectaculaire d’escaliers.

Voyant cela et sachant que nous n’avions qu’une demi-heure pour faire la descente, traverser le glacier et remonter, j’ai choisi de rester dans le premier quart du chemin

grossglockner-hochalpenstrasse

Après cette anecdote, j’avais très peu de temps vu que le soir-même, je devais me rendre à l’hôtel à Obertraun, j’ai accéléré le pas bien que cela me laissait moins de points de vue à contempler. Je répète encore une fois que c’est spectaculaire, pas étonnant que l’on dise que c’est la meilleure route panoramique d’Europe.

Retour à Obertaun

En fin de compte, je suis partie vers 19 heures et l’hôtel autorise le check-in jusqu’à 21h, j’ai donc augmenté la cadence pour ne pas dormir dehors.

Comme d’habitude quand on est pressé, il y a toujours quelque chose contre moi : travaux sur l’autoroute, le GPS qui l’envoie sur des routes secondaires, mauvaise sortie sur l’autoroute….

Tout cela et un arrêt pour un repas rapide et il s’est avéré qu’à 21h02 je passais enfin la porte de l’hôtel.

Le propriétaire nous attendait déjà avec un visage amical, qui a changé dès qu’il a vu tête exténuée.

J’ai pris la suite junios, avec vue sur le lac (légèrement, parce qu’il y avait un autre hôtel devant), mais pour 90 euros c’est amplement suffisant dans ce quartier, où les hôtels sont particulièrement chers.

Maintenant, je me repose et me remémore tous ce que j’ai pu voir aujourd’hui, sans oublier tout ce que je vis lors de ce voyage en Autriche.

Je ne reverrai probablement jamais un paysage comme celui que j’ai vu aujourd’hui.

Notez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here